dimanche 18 novembre 2018

Neuf ans ...

Ouvert il y a maintenant 9 ans, ce petit blog sans prétention me tient compagnie et est ma mémoire.
Rappelez-vous :
https://sa-pristi.blogspot.com/2009/11/toc-toc.html

Il s'en est passé des choses pendant ces 9 années.
Des drôles, des moins drôles. Des chouettes, des moins chouettes.
Et du coup, je retiens quoi, moi, de ces 9 années passées ici (même si pas aussi souvent que mon public en délire le réclame)?

Je retiens surtout que j'y suis bien. J'aime à y revenir pour partager avec vous des bribes de moi.

Comme ici :
https://sa-pristi.blogspot.com/2010/11/gym.html

Souvenirs d'une époque où j'avais encore le courage de perdre du poids...
J'en ai perdu, c'est un fait indéniable, mais je suis encore légèrement enrobée et tu sais quoi????
Je m'en fous !!!

Ou là:
https://sa-pristi.blogspot.com/2011/11/je-lai-fait.html

C'était tellement un chouette moment qu'on en reparle encore aujourd’hui. Ma fille le raconte même à ses copines.

Il y a aussi encore ça :
https://sa-pristi.blogspot.com/2012/05/parce-que-des-fois-quand-meme.html

On continue à la traverser cette adolescence. L'Enfant-Chérie n'est plus, l'Ado-Adorée s'en va aussi un peu... Ma fille va avoir 18 ans .... Et c'est tellement classe tout ce que l'on a traversé !!!

Voilà, une blog-note d'anniversaire sous forme de souvenirs....

Je reviendrai, je suis bien là.
En attendant, bon week-end Petit Lecteur et à tout vite!



jeudi 1 novembre 2018

Le retour

Cela fait des mois que je me demande comment revenir.
Et je peux écrire aujourd'hui que je ne sais toujours pas comment faire.
Il s'est passé tant et tant de choses, des belles, des moins belles, des drôles, des tellement tristes.
Je ne sais pas par où commencer....

Et si j'essayais de tout raconter?

Oui, voilà, c'est ça que je vais essayer de faire. De toute façon, il ne fait pas assez beau aujourd'hui pour faire quoi que ce soit d'autre alors je me lance. Et si ça se trouve ça va être long... Très long... Et pas toujours drôle.... Et long .... Mais tant pis : j'y vais.

Chronologiquement, c'est bien comme choix pour commencer.

Septembre 2016 : 
Arrivée dans notre nouveau chez-nous. 
Mutation pour rejoindre mon Chevalier, parce qu'il est tellement merveilleux qu'il méritait bien que je quitte tout pour lui. Et chaque jour qui passe à ses côtés me fait dire que c'était vraiment le bon choix.
Le Cantal, c'est beau, c'est calme, c'est reposant et revigorant, c'est chouette et vivifiant, c'est beau, tout simplement.

Janvier 2017 :
Ma douce et belle enfant est dans un bus qui l'emmène vers son nouveau lycée.
Plaque de verglas, chute dans un ravin. Bilan : polytraumatisme pour ma raison de vivre. ( je vous épargne les termes techniques et moches)
J'ai failli crever ce 30 janvier 2017, au sens propre du terme. Ma vie a basculé et je ne suis pas certaine aujourd'hui que tout soit bien réglé dans ma tête... 
Depuis, mon enfant a réappris à marcher : 5 mois d’hospitalisation. Aujourd'hui elle est toujours aussi belle et merveilleuse, elle marche, sourit, grogne, danse, fait la tête, râle, rit... Bref, elle va avoir 18 ans et la vie est belle !

Juillet 2017 :
Je demande mon Chevalier en mariage parce que c'est un beau projet, parce que je l'aime tellement fort que je veux que tout le monde le sache, parce que ma fille est rentrée à la maison et que je peux enfin me remettre à penser à moi, à nous.

Juillet 2018 :
On se marie : c'est un des plus beaux jours de notre vie à 2. 
1 an de préparation, un stress indescriptible, des amis sensationnels, une belle robe (hiiiii !!!!), ma famille et encore et toujours des amis !

Et le bilan de tout ça ? (je vous avais prévenu que ça serait long)

Je suis heureuse.
Je suis une femme mariée (la clâââsse !!!)
Notre vie est loin d'être un gros bonbon rose tout doux tout chaud mais on compose au quotidien et c'est ça qui est merveilleux.
Ma vie d'avant me manque parfois : les amis que j'ai laissé et que le temps  a fait disparaître.
Mais ....
Les nouveaux amis sont tellement chouettes qu'ils ont le pouvoir de faire oublier ceux qui n'ont pas eu la foi de suivre.

Je suis heureuse.
Ma fille grandit, pousse, s'envole doucement et je la regarde de ce regard de mère plein de nostalgie pour tous nos beaux moments.
Mais ....
J'ai confiance en elle et en tout ce qu'elle va pouvoir faire.

Je suis heureuse.
Mon mari est un Homme absolument extraordinaire. Quand je regarde notre vie, j'entends ma toute petite grand-mère qui me disait :
"l'homme de ta vie est celui que tu aimeras pour toutes ses qualités et avec qui tu pourras vivre malgré tous ces défauts"
Voilà, les qualités de cet Homme font de moi la plus heureuse des femmes et je m'accommode de ses défauts (comme il s'accommode aussi des miens d'ailleurs!)

Nous avons toujours notre tout petit chien trop mignon, le chat est toujours obèse et affamé, nous avons 2 poulettes qui nous donnent des œufs quand elles en ont envie, nous aménageons tout doucement notre nid douillet.

Je suis heureuse et je puise tous les jours dans nos petits moments de bonheur la force de traverser les instants plus douloureux.

Et je reviendrai ici, parce que ça fait du bien.

 



mercredi 7 juin 2017

Coucou du Cantal

Parce que cela fait des mois que j'ai la tête dans le guidon, à cause d’événements extérieurs pas très sympas, je vous ai un peu laissé à l'abandon, chers petits lecteurs.
Alors pour me faire pardonner en attendant de retrouver du temps, de l'énergie et de quoi écrire, je partage avec vous la vue de ma nouvelle maison, ce si doux et chaleureux havre de paix du Cantal.

Merci pour votre patience et à bientôt;

Des bises les gens !



mercredi 14 décembre 2016

Anecdotes

Dans mon nouveau travail, il m'arrive aussi, parfois, de faire l'infirmière.

Le petit A. arrive à mon bureau, les mains en coupe sous le nez qui saigne (bien comme il faut, en fait).
Il a pris un ballon de basket au rebond dans le visage.
Je lui dit :
 - Bon, maintenant que ça ne saigne plus, je vais appeler quelqu'un de ta famille qui va venir te chercher. Peut-être qu'il faut voir un médecin et vérifier que le nez n'est pas cassé.

 - Non, non, vous inquiétez pas, ça va aller, regardez : il est pas cassé !
Et il s’attrape le nez, le secoue de gauche à droite et de droite à gauche, m'offre un magnifique sourire et me dit :
 - Merci beaucoup, c’est bon, je retourne en cours !

Comme 2 ronds de flan la secrétaire ....
Bon, j'ai quand même appelé la maman pour la tenir informée :
 - Non, mais c’est bon hein, madame, s'il a dit c'est que c'était rien mais merci !

Voilà, voilà.

La petite G. arrive en fin de récréation : on lui a coincé les doigts dans une porte :
 - ça fait un peu mal madame et je peux pas trop trop les plier, juste les 2 là
Il est vrai que le majeur et l'annulaire de la main droite sont violacés et enflés.
Je vais chercher de la glace, lui pose sur la main et retourne à mon bureau appelé la maman.
Quand elle arrive :
 - Allez, on y va, tu vas passer une radio parce que si c'est cassé, je t'emmène de suite chez un spécialiste de la main, faut pas traîner, en plus, c'est ta main droite.
Mon chef lui demande :
 - Mais vous avez déjà trouvé un rdv pour une radio? Sans avoir vu votre médecin?
 - Non, mais j'ai appelé mon vétérinaire, il va regarder si c'est cassé et après j'irai voir le toubib, sinon, ça va prendre trop de temps.

Comme 2 ronds de flan la secrétaire ....

Sinon, voici la vue de mon bureau d'hier matin, le lac n'a pas dégelé de la journée, c'était magnifique





mardi 31 mai 2016

Encore du vrac

Je me prépare à sortir le chien. Il est 20h30, on rentre juste de la danse.
Je dis à ma fille : 
- bon, pendant la promenade du chien, tu réfléchis à ce que l'on va bien pouvoir manger ce soir, d'accord?
Elle ferme fort les yeux, se fige, les rouvre et  me dit :
- ça y est, j'ai réfléchi : je sais pas 
Ce à quoi je rétorque:
- ben cherche mieux.
Et je sors.
Et là, dans mon dos, j'entends ma fille qui monte l'escalier en criant :
- Mieux !!!! Miiiiieueueueu, t'es où? houhououou !!!

Murf murf murf : j'adore l'humour déglingué de cette gamine !!!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 


Je sors de chez moi et tombe quasi nez à nez avec une petite vieille sous son parapluie rouge.
Moi:
- Bonsoir
La Petite vieille sous son parapluie rouge :
- Et bien, comment fait-on pour rentrer pour aller manger ? *
(woké, donc la petite vieille, elle dit pas bonjour ...)
Moi :
- Madame, à cette heure-ci le collège est fermé.
La Petite vieille sous son parapluie rouge va secouer les 4 portes du collège, se retourne et me dit :
- mais tout est fermé !
(ben oui, c'est un peu l'info que j'essayais de faire passer quand j'ai dit "c'est fermé", mais bon, cela semblait piégeux, elle a préféré vérifier)
Moi:
- Oui à cette heure-ci il n'y a plus personne.
La PVSSPR :
- mais j'ai un repas à 19 h 30 et je ne sais même pas par où entrer, tout est fermé !
Moi : 
- Je suis désolée Madame, mais je ne travaille ni au collège ni au restaurant, je ne peux pas vous aider.
La PVSSPR :
- Mais voyons Madame (c'est pile à ce moment-là qu'elle a définitivement perdu toute la compassion dont je pouvais encore faire preuve) ! Vous habitez ici, vous pouvez quand même bien me dire par où il faut rentrer !
Ton autoritaire, limite pas sympa donc .... je l'ai laissée toute seule sous la pluie, sous son parapluie rouge, à la recherche de la porte d'entrée.
J'ai quand même dit bonne soirée et au revoir mais je n'ai pas eu de réponse.





* J'habite dans un collège dans lequel se trouve un restaurant qui accueille certains soirs des repas de groupes (de vieux essentiellement d'ailleurs...)

mardi 24 mai 2016

Comme le temps passe !

Keuwa !!!
Aucune publication depuis le mois de novembre 2015 !!!
Mais que fais-tu donc de tout ton temps libre ?
Oui, on se le demande.

Alors, dans le désordre :

Ma tendinite au poignet gauche fête ses 2 ans et demi. On commence à s'habituer l'une à l'autre ...

Le pot de crème fraîche et l'amaryllis se sont suicidés : l'un en tombant de ma main (voir juste au dessus, tendinite donc zéro force dans le poignet) l'autre en tombant tout seule de sa hauteur ...

Le chien vient de vomir sur le canapé.

Le chat est de nouveau au régime donc tout le temps affamé (et elle sait bien te le faire savoir, tout le temps, mais de préférence la nuit ...).

Mon Ado est à 1 mois de son brevet des collèges. Dieu qu'il me faut de l'énergie pour la mettre au travail !

Bon, c'est vrai que tout cela n’excuse pas vraiment ce trop long silence.
J'espère que tu ne m'en veux pas trop, petit lecteur, que tu me pardonneras.

A bientôt



mardi 17 novembre 2015

Petit mot du soir

Cher BadKarma,

Je t'écris cette petite lettre juste pour te dire que je te proute.
Voilà.

 - - - - - - - - - 

Je me débats depuis 2 mois avec un remboursement d'un téléphone portable acheté pour mon Ado et renvoyé pour dysfonctionnement.
"ne vous inquiétez pas Madame, il est sous garantie (tu m'étonnes, il a 2 mois !), on procède au remboursement dans les 5 jours...." C'était le 20 septembre ...

J'insiste, je suis courageuse, j'en commande un autre ....
Mail reçu ce matin : plus de stock, Madame, encore désolé, on vous rembourse dans les 5 jours (les mêmes que ceux précédemment cités?)

Ma banque m'écrit tous les jours, du coup, "mais qu'est-ce que c’est que donc que ça, Madame, déjà à découvert le 7 du mois?"

Bon, je réponds pas, hein, pas folle.

Oh, oui, il y a aussi la bonne blagounette des impôts :
redevance sur l'audiovisuel demandée.

Ben, non, zavez dû faire une erreur, je n'ai plus la télé depuis, pfiou ! Tout ce temps!

Ah, mais Madame, spa vous, c'est Monsieur V., domicilié à la même adresse que vous (donc CHEZ moi, les impôts n'ont peur de rien) qui a la télé, donc faut payer.

Keuwa !!!! Mais je ne connais pas ce monsieur !

Mails, coups de fils, courriers ... Pour obtenir un dégrèvement (genre, qu'ils ont l'amabilité de t'accorder....) et un recalcul de ta taxe d'habitation, parce que, bon, 1200 euros quand tu vis seul avec ta fille et ton salaire de toute petite catégorie. Voilà, quoi.

Tout est rentré dans l'ordre, bien sûr, mais combien de temps et d'énergie dépensés! (Dieu que ma patience est ma force!)

Et là, ce soir, nous rentrons du cours de danse.
Il est 20 h 30, ma fille a faim, elle veut prendre une douche épicétou.

Oui, mais bon, BadKarma, il en a décidé autrement. Alors, ta chaudière, pfffff, elle s'allume pas. Rien, pas un son, juste une petite lumière rouge (et ce n’est pas du tout, du tout la bonne couleur de loupiote : il faut qu'elle soit verte!).

pas de chaudière
=
pas de gaz pour nourrir l'enfant (et pas de micro-ondes, c'est un choix de vie .... Voir, plus haut, pas de télé...)
=
pas d'eau chaude pour laver l'enfant (enfin, pour qu'elle aille toute seule comme une grande, 20 à 30 minutes sous la douche)
=
pas de chauffage (donc 15° dans l'appart)

Alors, tu prends, comme tu peux, la situation en main :

"ce soir, ma chérie, c'est sandwich !"

"Tiens, ma douce, je viens de te faire chauffer une bouilloire d'eau bien chaude, tu prends une bassine et zou!"

"Je te rajoute un couvre-pied en plumes d'autrefois, tout va bien!"

Et je passe l'appel SOS au monsieur-du-gaz.

Il est 21h, le monsieur-du-gaz me dit, gentiment, qu'il envoie un réparateur entre tout de suite et ......
1 heure du matin !

Youpiya !

A 21h45, le monsieur-du-gaz, il était reparti et, dans mon chez moi, j'ai pu réchauffer ma sauce au bleu (mioum ....Désolée pour l'ado, elle avait déjà fini ses sandwiches...), prendre ma douche (désolée pour l'ado qui avait fini sa toilette de chat-bassine et était au lit...) et retirer mon gros pull.

Bon, tout n’est pas encore vraiment, vraiment bien rentré dans l'ordre mais bon, on verra le reste demain.

La chaudière glougloute .... Fort, beaucoup, en continu et ... ma chambre est juste à côté.

Mais Badkarma, tu n'entameras ma foi en la vie.

Parce que, même si les évènements peuvent te laisser croire quelques secondes que c'est moche tout ça autour, moi, je crois en la vie, en l'amour, en la force de tout ce qui est beau et qui nous entoure.

Et pour t'aider, cher petit lecteur, en ces moments pas toujours faciles à traverser, voici un petit bout de ma vie qui me donne la force, le sourire, et me fait croire en la vie.

Je le partage avec toi, comme un gros câlin.

Parce que c'est bon de s'aimer ....


Petit mot trouver sur une feuille pliée, près de mon PC, comme un cadeau-surprise : j'adore!

Tu m'excuses pour la piètre qualité de la photo.

Et, quand même, pour info, je ne suis pas toute rikiki, juste, je fais 1m60 et ma fille ....1m73 !