dimanche 10 février 2013

La vie


Cher lecteur,

Ces (trop) nombreux jours sans donner de nouvelles peuvent s’expliquer et c'est ce que je vais faire. Parce que je te dois bien ça, pour ta patience, pour tes mails interrogateurs ...
C'est donc par une douce soirée de décembre que se déroule la scène, le 28 pour être précise.
Nous sommes vendredi, il est environ 22 heures. Les enfants sont couchés, l'Homme est sur le canapé, le regard fixe, les bras croisés. Je suis exténuée. Pour des raisons que je ne développerai pas ici, c'est une date qui me triture les tripes. Je me place face à cet homme renfrogné et lui demande pourquoi il n'a pas souri de la journée.
Il lève les yeux vers moi et, avant même que les mots ne sortent, je sais dans quelle tempête je viens de me lancer. Je vois au fond de ce regard tout ce qui m'attend. Je vois la vague arriver, je la laisse me submerger. Elle m'emporte, elle m'étouffe. Et pendant que je suffoque, de larmes, de souffrance, de déchirure, je revois ces quatre belles années qui sont en train de devenir un souvenir.

L’Homme m'a demandée de partir;
Je suis partie.
Emmenant dans mes bagages, mon cœur en lambeaux, encore une fois, une Enfant-Chérie plus merveilleuse que jamais, un Cat-Miaou déboussolée par les cartons.
Je suis partie.
Laissant derrière moi tous les morceaux de mon cœur, l'Homme que j'aime mais qui n'a pas su m'aimer, le Pitichien qui devient le sien.

Et depuis un peu plus d'un mois, j'essaie de me reconstruire une vie, entre les larmes quotidiennes et sans internet (et c'est là que tu me pardonnes de ne plus bloguer, lecteur de mon cœur).
Parce que ma nouvelle vie doit tout d'abord se construire autour des indispensables et que le net n'en fait pas partie.

Lecteur, mon cœur est en ruines, j'espère que tu comprendras, je sais que tu pardonneras.

A bientôt


4 commentaires:

  1. Bonsoir Ma Loute,juste un petit mot pour te dire que tu peux compter sur moi pour quoi que ce soit.Je pense fort à toi.N'hesite pas. A très vite j'espère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup ma Loute. Je t'embrasse

      Supprimer
  2. Evidemment j'ai pensé à plein de raisons pour ce long silence, mais certainement pas à ça....
    Que dire....
    N'hésite pas à me joindre en privé discuter, pleurer etc...
    je suis de tout coeur avec toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci MamyS, tu es adorable et .... je pense que je vais accepter ta proposition et très bientôt te contacter. bises

      Supprimer